Accueil / Actualités / Entrepôts / Le logisticien Blondel robotise le site Airbus de Rochefort avec Scallog

Entrepôts

Le logisticien Blondel robotise le site Airbus de Rochefort avec Scallog

07.06.2022 • 12h02
|
A_1

Scallog

Blondel installe une solution d'automatisation Scallog destinée à accélérer ses opérations de picking, tout en améliorant les conditions de travail de ses collaborateurs, pour absorber les volumes croissants d'Airbus.

Le groupe de logistique Blondel, confronté à une forte hausse de la production de son partenaire Airbus (1 000 avions par an en 2025), anticipe en déployant au mois d'août la solution robotique goods-to-person de Scallog sur le site de Rochefort. Implantée près d'une usine de l'entreprise d'aéronautique, cette zone de logistique industrielle présente une superficie de 12 000 m² où sont traitées 160 000 réceptions grâce au travail de 120 collaborateurs. Blondel et Scallog installeront un nouveau magasin automatisé de 700 m², constitué de deux stations de préparations, six robots Boby et 160 étagères. Il accueillera 8 000 à 10 000 références, ce qui représente 50 % des pièces, et absorbera 50 % du picking sur le site. Il est censé absorber à terme 100 % des préparations.


« Nous devons accompagner notre partenaire Airbus dans sa dynamique de croissance et dans ses nouveaux enjeux de production, en travaillant toujours plus efficacement dans les préparations en juste à temps des pièces d'une grande diversité nécessaires aux postes de production. La solution Scallog devrait y contribuer en mettant la technologie robotique au service de l'efficacité de nos prestations et de la valorisation de nos collaborateurs, tout en répondant aux exigences de traçabilité et de transparence de notre client industriel », explique Christian Debucquet, directeur de la BU industrie région Grand Ouest de Blondel. D'après les prédictions du logisticien, la solution d'automatisation de Scallog devrait tripler la productivité, optimiser de 30 % la surface de stockage et diminuer de manière significative les erreurs de picking.


Des robots pour préserver le capital humain

Pour Blondel, cette automatisation doit améliorer la compétitivité sans pour autant fatiguer les collaborateurs. Le groupe de logistique souhaite s'appuyer sur la technologie robotique afin de limiter la pénibilité des tâches, supprimer des déplacements, prévenir les TMS et le stress, et éviter le travail en horaires atypiques. Dans une démarche Kaizen d'amélioration continue (contraction de deux mots japonais : Kai pour « Changement » et Zen pour « Heureux »), les opérateurs ont été impliqués dans l'élaboration des stations de picking, l'orientation des étagères et la définition des étiquettes. « Le déploiement de la solution Scallog au sein du site de Rochefort se révèle un chantier test d'automatisation au sein de notre groupe. Il devrait être dupliqué dès la fin 2022 comme "projet porteur" sur d'autres sites de notre BU Industrie & Logistique, qui représente plus de 25 % de notre chiffre d'affaires », dévoile Christian Debucquet.

 

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine