Accueil / Dossiers / Emploi/RH / Supply chain : des métiers en transformation

Emploi/RH

Supply chain : des métiers en transformation

29.04.2020 • 10h00
|
par Charlotte COUSIN
D_2

4. Mission : conduite du changement

Pour mener des projets de transition d’ampleur requérant l’adhésion de l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise, le secteur fait de plus en plus appel à des profils hyper qualifiés sur des périodes définies. Des missionnés qui peuvent prétendre à des rémunérations conséquentes.

Conscientes qu’une entreprise ne peut fonctionner de manière efficiente sans travailler avec l’ensemble de ses partenaires, les sociétés recherchent des profils capables de comprendre leur écosystème. Pour y parvenir, elles font de plus en plus appel, sur des périodes de missions spécifiques, à des managers de transition, lorsqu’elles ne possèdent pas les compétences requises en interne. Une observation confirmée par Hugo Rouet : « Au sein du groupe Adecco, nous avons une marque dédiée au management de transition, utilisée pour des fonctions de direction. Nous faisons face à de fortes demandes sur des profils assez expérimentés pour venir conduire le changement dans les entreprises pour des missions qui oscillent entre 6 à 18 mois ». Des femmes et des hommes de projets « Nos clients nous sollicitent de plus en plus sur des missions de transition et de plus en plus de profils se positionnent sur ces postes », corrobore Philippe Bornert, PDG d’Agilea, tout en dressant leur portrait : « Un manager de transition doit aller vite, faire preuve de beaucoup de leadership et d’expertise sur des sujets bien précis. Il possède des compétences transverses sur le pilotage d’une société et connaît la subtilité des métiers du transport, de la planification tout en sachant gérer des systèmes logistiques étendus », poursuit-il. Au final, des hommes et des femmes de projets, capables de « redresser des sociétés, de remettre à plat des plateformes de distribution dans des délais très courts », selon Philippe Bornert.

 

Les profils recherchés sont dotés d’un haut niveau de qualification, en mesure donc de monnayer chèrement leur expertise : « Les enjeux sont si forts et les profils tellement rares que les entreprises sont prêtes à payer le temps d’une mission pour l’intervention d’un expert. Nous avons donc des candidats qui, après avoir quitté un poste en CDI et à la recherche de nouveaux défis, vont bénéficier d’une rémunération parfois majorée de 30 % », indique Sébastien Perdereau, practice manager chez Michael Page. Ces candidats en mission répondent à une demande croissante des entreprises pour plusieurs raisons : parfois parce qu’elles s’apprêtent à conduire un projet et manquent de visibilité sur la durée pendant laquelle elles requièrent le service de cette personne, d’autre fois parce qu’elles souhaitent sécuriser un projet « en allant chercher un profil surdimensionné qui saura s’intégrer rapidement à la structure et parfaitement appréhender les problématiques », détaille Sébastien Perderau. Il peut également s’agir de pallier une difficulté de recrutement : « La bonne conduite d’un projet ne peut pâtir d’un manque de ressource. Une personne qui sait fonctionner en mode mission sera un atout pour l’entreprise », termine-t-il.

E_1
À la recherche de talents

Pour permettre la conduite du changement et accompagner les entreprises dans leurs périodes de transition, le groupe Citwell a créé fin 2019, Talentwell, fin 2019 : une nouvelle entité proposant l’intégration d’experts en supply chain lors de missions afin de renforcer les équipes et accompagner les sociétés lors de périodes complexes en leur proposant des « talents ». Ces profils interviennent dans diverses circonstances : « Cela peut concerner une activité qui s’intensifie, des projets opérationnels d’optimisation et de déploiement informatiques, des projets stratégiques, une mise en conformité des produits par rapport à la nouvelle réglementation… », détaille Patrick Sayegh, talent manager du groupe Citwell. Ces candidats doivent à la fois posséder des compétences supply chain, être capables de travailler en mode projets et s’avoir s’intégrer rapidement. Et les entreprises sont de plus en plus demandeuses de ce genre de profils, parce qu’elles ont besoin de se renforcer sur une activité spécifique, sont limitées dans leur recrutement, ou lancent un projet et ne trouvent pas le profil idoine, explique Patrick Sayegh : « Le chef de projet Talentwell intervient à temps plein, en immersion complète au sein des entreprises clientes. Son management est directement assuré par le client et est complété par le suivi régulier d’un manager du groupe Citwell. Ce dernier lui fait profiter de son expertise et de l’ensemble de nos bonnes pratiques ».

BUZZ LOG
“Il faut aller vers le ré-engineering permanent des organisations logistiques, avec une re-conception permanente des réseaux, des méthodes et des savoirs faire”
— Phillippe-Pierre Dornier, président de Newton.Vaureal Consulting
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine