Accueil / Actualités / Entrepôts / Sunclear, premier client du centre logistique Goodman Val d’Europe

Entrepôts

Sunclear, premier client du centre logistique Goodman Val d’Europe

17.07.2019 • 11h25
|
A_1

Sunclear

La société Sunclear s'est installée sur 18 550 m² du nouveau bâtiment logistique de Goodman à Bailly-Romainvilliers en Seine-et-Marne.

Livré début juin, le centre logistique Goodman Val d'Europe situé à Bailly-Romainvilliers (77) accueille son premier client : la société française spécialisée dans la distribution de plaques plastiques, aluminium et composites pour les professionnel Sunclear s'est installée sur trois cellules du site, soit 18 550 m². « Nos activités se développent rapidement et nous avions besoin d’une nouvelle plateforme logistique dans l’est de l’Ile-de-France. Le site de Goodman à Bailly-Romainvilliers répondait parfaitement à nos besoins : disponibilité immédiate, qualité des prestations, proximité de notre premier bâtiment de Ferrières-en-Brie, autant d’arguments nous permettant de renforcer notre présence sur le territoire », détaille Frédéric Rolain, directeur général de Sunclear.

 

Une certification Breeam Very Good

Situé au sein de la zone du Parc d'entreprises Val d'Europe, le site dispose de 29 000 m² de surface de stockage répartis sur cinq cellules, d'une hauteur libre de 11,5 m et de 1 500 m² de bureaux. Doté d'éclairages LED et d’une GTB (gestion technique du bâtiment) pour le contrôle et l'optimisation des performances énergétiques, le bâtiment est certifié Breeam Very Good. « Sunclear a pris possession des lieux un mois après la livraison de ce bâtiment lancé en blanc. Nous sommes ravis d’accueillir un nouveau client au sein de notre portefeuille qui a été sensible aux prestations haut de gamme offertes par Goodman. Le site de Val d’Europe marque le lancement d’une nouvelle façon de concevoir des centres logistiques et de proposer des environnements de travail pensés pour le bien-être des employés », commente Benoît Chappey, directeur du développement France de Goodman.

BUZZ LOG
“Dans les cinq ans, il risque d’y avoir une vraie évolution du côté des emballages connectés, qui devrait également permettre davantage de personnalisation. Le défi consiste à proposer des solutions avec un vrai sens écologique pour se différencier.”
— Christophe Fournel, en charge du développement de l’Esepac
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine