Accueil / Actualités / Prestataires / 2018, année de croissance et de développement pour GT Logistics

Prestataires

2018, année de croissance et de développement pour GT Logistics

18.12.2018 • 09h52
|
A_1

GT Logistics

Avec une hausse de son chiffre d’affaires de 36 % et la création de deux filiales en start-up, l’année 2018 aura été dynamique et positive pour le prestataire GT Logistics, malgré des difficultés du côté du recrutement.

Alors que le groupe GT fêtera l’an prochain un siècle d’entreprenariat, sa branche GT Logistics célèbre en cette fin d’année 2018 des résultats enthousiasmants : avec 79 millions d’euros de chiffre d’affaires, le prestataire enregistre une croissance de 36 %. « C’est notre plus belle progression depuis au moins huit ans » souligne Éric Sarrat, fondateur de GT Logistics. Celle-ci est en partie portée par une accélération des dossiers du côté de la sous-traitance industrielle dans le cadre de projets de primo-externalisation ainsi que par la mise en place de prestations de portage de stock dans le cadre de sa nouvelle entité Flexlog. Lancée en avril dernier, celle-ci prend en charge l’achat, le contrôle, le stockage et la délivrance en bord de ligne pour le compte de ses clients, offrant une prestation globale dans la gestion des flux de pièces détachées. « Flexlog est un pari qui suit une demande forte du marché. Nous voulons alléger le client du portage financier le plus longtemps possible et lui délivrer sa pièce quand il en a besoin », résume Éric Sarrat. Flexlog a déjà débuté son activité chez Figeac Aero à Figeac (46) sur le segment de la visserie. L’entité Flexlog planifie les commandes à passer auprès des fournisseurs et porte le stock reçu pour consommation en atelier. Une activité qui sera, à terme, déployée sur quatre usines (trois en France et une en Tunisie) pour optimiser les stocks et la distribution grâce à de la mutualisation.

 

Autre entité lancée en 2018, Wiilog, dirigée par Benoît Coste, dont le but est de proposer des solutions SI orientées métiers dans le cadre de la digitalisation de la logistique industrielle. Pensée comme un start-up digitale, Wiilog n’est pas directement une filiale de GT Logistics mais est pour l’heure installée au sein du siège de la société à Bassens (33). 150 000 € ont déjà été investis pour inventer des solutions innovantes qui serviront dans un premier temps les clients de GT Logistics avant de s’ouvrir progressivement au reste du marché. Parmi les autres projets menés à bien par GT Logistics en 2018, deux collaboration avec Safran. Tout d’abord avec Safran Ceramics au Haillan (33) pour la réception, la gestion de magasin et l’approvisionnement de laboratoires de recherche, mais également à Fougères (35) chez Safran Électronique et Défense, où GT Logistics a mené un projet de primo-externalisation pour la réception, le contrôle, le kitting et le conditionnement de produits électroniques. Une équipe de 15 collaborateurs de GT Logistics travaille désormais sur place.

 

Mais ces belles progressions ne sauraient cacher la préoccupation première de l'entreprise, celle du recrutement. Ainsi, si une centaine de postes en CDI a pu être créée en 2018 pour atteindre un total de 1 100 collaborateurs, ce chiffre n’atteint pas l’objectif des 250 emplois que la société s’était fixé auparavant. Pour réduire son recours à une activité intérimaire que le prestataire souhaiterait diminuer le plus possible (mais qui est encore aujourd'hui de près de 20 % des effectifs), GT Logistics s’est associé à Pôle Emploi, la Fondation des apprentis d’Auteuil ou encore le service militaire volontaire, tout en multipliant les initiatives avec des campagnes de communication en ligne. Dans le viseur : 150 nouveaux recrutements d'ici la fin de l'année 2019.

BUZZ LOG
“Face à l’évolution de la réglementation et pour répondre à nos grands objectifs autour de la logistique urbaine, il faudra une multitude de modèles.”
— Thomas Quéro, conseiller métropolitain et adjoint au maire de Nantes en charge de la logistique urbaine
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine