Accueil / Actualités / International / Breizh PR, équipé chez Savoye pour sa logistique

International

Breizh PR, équipé chez Savoye pour sa logistique

23.10.2020 • 12h15
|
A_1

Breizh PR

Depuis 2017, Breizh PR, plateforme de pièces de rechange automobile pour professionnels dans les Côtes d’Armor, s’appuie sur le WMS Logys de Savoye et son système de convoyage Intelis.

Située sur le parc d’activité de Kerjean à Rostrenen dans les Côtes d’Armor, la plateforme de pièces de rechange automobile pour professionnels Breizh PR opère depuis juillet 2017 dans un entrepôt de 7 400 m². Membre du réseau Distrigo, qui regroupe 39 plateformes de commercialisation et de distribution de pièces de rechange, le site stocke quelques 40 000 références pour Peugeot, Citroën, DS, et PSA, ainsi qu’une gamme toutes marques, distribuée dans toute la Bretagne. Une activité complexifiée par des délais de livraison toujours plus courts, aux cut off tardifs, et nécessitant de s'appuyer sur des solutions plus robustes. « Le service est le nerf de la guerre. Il est donc essentiel de pouvoir s’adapter à la variabilité des flux et d’absorber les volumes de commandes en tout temps », résume Julien Le Floch’, directeur de Breizh PR.

 

Objectif : 80 % des commandes convoyées

Déjà doté d’un DMS (Dealer Management System) de la société Reynolds & Reynolds, avec qui Savoye travaille en partenariat, Breizh PR décide alors de s'équiper également chez le concepteur de solutions logistiques pour implémenter le système de convoyeurs modulaire Intelis, ainsi que le WMS Logys. « En plus de faciliter l’interopérabilité des systèmes, Savoye dispose d’une grande expérience dans notre domaine d’activités et l’équipe projet dédiée nous a apporté le conseil et l’écoute nécessaires à la bonne réalisation du projet », explique Mickaël Touchard, responsable exploitation de Breizh PR. Dès 2016, une mezzanine est ainsi aménagée autour du convoyage, et, à l’ouverture en juillet 2017, 25 000 références y transitent, soit 60 % des commandes. Un chiffre qui progresse alors pour atteindre aujourd'hui 74 % des flux, se rapprochant de l’objectif de 80 %. Dans l'entrepôt, 3 500 lignes sont préparées chaque jour et 2 000 colis sont expédiés. Du crossdocking a été mise en place pour les commandes urgentes. Le convoyeur, couplé à un système d’ordonnancement, priorise la préparation, affecte les pièces au bon endroit et aiguille les colis sur les quais d’expédition. « Rapidement, le système est parvenu à réduire les temps d’immobilisation des véhicules, à assurer un meilleur délai de livraison ainsi qu’un taux de service plus élevé. Nous atteignons des taux de service de 91 % le jour J et 99 % à J+1 », note Mickaël Touchard.

 

Le convoyage a également permis de réduire les déplacements des opérateurs, et ainsi le risque de TMS. Durant la crise sanitaire, l’outil a également montré sa flexibilité. « Nous sommes passés d’un chiffre d’affaires de 40 millions en 2018 à 65 millions en 2020. Nous envisageons d’ailleurs d’agrandir notre bâtiment existant et de repenser notre système de convoyage pour s’adapter à ces évolutions. Savoye est à l’écoute de nos besoins et dispose de la capacité à nous accompagner. Notre partenariat se vit au quotidien pour avancer sur nos différents sujets de développements », résume Julien Le Floch’.

BUZZ LOG
“Nous appartenons à un secteur qui crée de l’emploi et qui a la capacité d’aider notre pays pour recréer une dynamique industrielle avec des relocalisations à la clé.”
— Eric Hémar, président d'Union TLF
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine