Accueil / Actualités / Transversal / SITL 2021, une semaine hybride au cœur de l’innovation

Transversal

SITL 2021, une semaine hybride au cœur de l’innovation

15.01.2021 • 09h10
|
A_1

SITL

La prochaine Semaine de l’innovation transport et logistique doit avoir lieu du 18 au 20 mai 2021 à Paris-Porte de Versailles. Une édition connectée, reflet des enjeux digitaux engendrés par la crise sanitaire, qui se verra dotée de nouveaux espaces, thématiques et partenaires parmi lesquels l’association France Logistique ainsi que le CampusFab de Bondoufle (91).

Après une édition 2020 en présentiel avortée, cette année la SITL (Semaine de l’innovation transport et logistique) se déroulera du 18 au 20 mai 2021 à Paris, dans une volonté d’hybridation et de connexion. Des maîtres-mots également visible le 14 janvier dernier lors de la conférence de présentation du salon, qui se tenait en direct du CampusFab, plateforme de formation collaborative située à Bondoufle (91), désormais « Knowledge partner » et expert stratégique de l’espace « Entrepôt du Futur » sur le salon SITL 2021 (voir encadré).

 

Un pavillon rempli à 90 %

Ce n’est évidemment pas la seule nouveauté de cette exposition à venir qui se tiendra dans le Pavillon 1 du Parc des expositions de la Porte de Versailles. Une édition « très attendue » par les professionnels du secteur, selon ses organisateurs (Reed Expositions France), ces derniers ayant souhaité la voir évoluer dans une stratégie omnicanale, répondant aux nouveaux enjeux engendrés par l’épidémie. Avec une vision : celle de positionner la marque SITL comme une expérience, vue non pas comme un « simple salon » mais comme « une semaine d’échanges, d’information, de formation, de présentation, et de mise en relation », stipule Alain Bagnaud, directeur général du pôle Sport, Tourisme, Transport et Logistique chez Reed Expositions. « Nous sommes confrontés à cette situation de très fort ralentissement de nos activités d’exposition au plan international mais nous ne restons pas inertes. Nous devons évoluer et notamment par une transformation digitale rapide. Cela concerne aujourd’hui tous nos produits à travers le monde. Cette mise en commun de bonne pratiques digitales accélère la transformation pour le bien de tout l’écosystème de la logistique ». Après la tenue de la Digital SITL du 23 au 26 juin 2020 ainsi que du Digital Supply Chain Event les 8 et 9 décembre, Reed Expositions compte désormais mettre en place « de manière systématique », en parallèle des événements physiques, des outils digitaux permettant de mettre en relation le plus grand nombre de visiteurs, d’exposants et d’organisations œuvrant sur le marché. Avec la volonté de demeurer « en mouvement » et de répondre aux besoins d’un secteur qui montre « une forte appétence pour revenir exposer sur la SITL », indique Thomas Desplanques, directeur de la division Sport, Transport et Logistique chez Reed Expositions : « À date, le pavillon est rempli à plus de 90 % avec une courbe de croissance de +10 %. Nous sommes même en avance sur la courbe commerciale, ce qui signifie que le marché est prêt à réexposer et faire du networking. Nous attendons plus de 30 000 participants ».

A_2
SITL

Espaces modernisés, nouvelles thématiques

Sur cette prochaine édition, le pavillon de 40 000 m² à Porte de Versailles sera divisé en huit secteurs : Technologies, IOT et SI ; Intralogistique, robotique et automatisation ; Emballage, conditionnement et palette, Immobilier et infrastructures logistiques ; Services transport et logistique ; Énergies et équipements de transport ; Sécurité, sûreté et cyber ; et le dernier-né Chaîne du froid. Le tout avec « une scénarisation différente, plus moderne, pour développer l’expérience utilisateur. On nous reproche parfois la difficulté à se repérer sur le salon, nous allons mieux valoriser et théâtraliser ces huit secteurs », indique Thomas Desplanques. Une modernisation également visible via le développement d’animations sur trois espaces thématiques : un circuit test à l’entrée du salon, une Drone parade avec du matériel testé, mais aussi un renforcement de l’espace immersif « Entrepôt du futur » avec ses trois partenaires MLG Consulting, expert scénographie et opérationnel, Timcod en tant qu’expert métier, et CampusFab (voir encadré). Cette approche multisectorielle verra certains villages re-designés (parmi lesquels celui du fret ferroviaire ou encore le Start-up Lab) tandis que d’autres villages verront le jour : celui des Innovations Portuaires, du Dernier Kilomètre, du Froid et le Smart Supply Village. Le salon comprendra par ailleurs 12 espaces thématiques, devrait accueillir 550 exposants, une cinquantaine de start-ups, et voir se tenir une centaine de conférences et ateliers. Le tout autour d’une nouvelle baseline : « Créons les nouvelles connexions logistiques ! ».

 

Pour l’occasion, la SITL a renouvelé son programme avec sept nouvelles thématiques - Air Freight Day, Supply Chain, Economie circulaire, Réindustrialisation, Sécurité au travail, Infrastructures, International-, et propose trois nouveaux formats : les Morning Meetings avec les acheteurs qui font le métier, One2one Talk entre deux acteurs et les Exclusive Talk entre un journaliste et un patron de renom, ainsi que des Ateliers RH. Côté partenaires, ils se divisent sur quatre segments : Influencer Partners, Media Partners, Knowledge partners (Fédérations et sociétés apportant leur aide dans la construction des conférences et des espaces thématiques, parmi lesquelles CampusFab), et Partners Club : « des fédérations et sociétés avec qui nous partageons nos réflexions stratégiques ». Parmi ces partenaires figure cette année l’association France Logistique, présidée par l’ex-secrétaire d’Etat aux Transports Anne-Marie Idrac. « La SITL est tournée à juste titre sur l’innovation, c’est également notre cas : une innovation au service du client pour un transport et une logistique encore plus compétitifs, plus fluides, plus fiables. Mais aussi une innovation au service du développement durable avec des transports et des moyens logistiques de plus en plus verts », indique-t-elle.

 

Digitalisation, hybridation et rencontres physiques

C'est autour d’une proposition de valeur renforcée, construite sur le tiercé « digitalisation, hybridation et rencontres physiques », que se profile cette édition 2021. Avec des parcours de visite visibles en replay, mais aussi les « Match & Connect 2.0 », des rendez-vous d’affaires en physique et en visio-conférence, et enfin une « SITL Live » avec l’ensemble des conférences de la salle Atrium accessibles en streaming. Quant au programme, construit avec l’ensemble des partenaires ainsi que les comités de pilotage, il sera finalisé quelques semaines avant l’événement rendant « les thématiques adaptées au marché », précise Thomas Desplanques. France Logistique viendra partager sa vision sur deux conférences : le 18 mai à 12h05 sur le sujet de la réindustrialisation, « montrant l’importance d’une logistique performante pour la compétitivité industrielle et le lien consubstantiel entre l’industrie et la logistique », indique Constance Maréchal-Dereu, directrice générale de France Logistique. Et une autre sur les nouvelles énergies (« Gaz, électrique, bio fioul, hydrogène, photovoltaïque… que choisir ? ») le 19 mai à 13h40 : « Construisons une feuille de route de la transition énergétique du mode routier. Travaillons ensemble sur les choix technologiques et modalités économiques pour y parvenir dans un partenariat public-privé », engage-t-elle. Concernant la conférence d’ouverture, elle aura lieu le 18 mai à 10h sur le thème « Agilité et tendances émergentes », avec un grand témoin politique positionné en marge de la conférence et une allocution attendue du ministre des Transports. L’édition mettra également en avant les jeunes pousses avec la finale Start-up Contest qui se tiendra le 19 mai, à 10h45. Enfin, ce même jour, à 18h, l’innovation sera mise à l’honneur à travers la 21e édition du Prix lui étant dédié, qui sera décerné par un jury composé de grands décideurs, directeurs supply chain, logistique et achats.

E_1
L’entrepôt du Futur avec CampusFab

Knowledge Partner de la SITL 2021, le Campus Fab est un lieu piloté par un consortium rassemblant des grands acteurs industriels et de l’emploi, mais aussi des centres de formation en Île-de-France, et soutenu par des établissements publics (Région, Préfecture, Grand Paris Sud) ainsi que par l’État dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). Un espace de 2 000 m² constitué en cinq pôles de démonstration (usinage ; fabrication additive ; assemblage/montage ; maintenance et moyens de production ; et digital : contrôle, analyse de la data et des process). Un campus au cœur de l’industrie du futur qui propose un véritable process d’accompagnement des entreprises se rendant sur le site en passant par une visite, une « journée d’embarquement », des sensibilisations technologiques, une formation technique et la possibilité également d’y réaliser des POC. « CampusFab est l'unique lieu où l'on peut appréhender l'industrie du futur à travers la continuité numérique, et où collaborent des opérateurs, techniciens et ingénieurs en bureau d'études, bureau des méthodes, atelier et service maintenance, dans le but de se former et d'expérimenter de nouvelles pratiques de production », déclare Eric Bruneau, directeur de CampusFab.

BUZZ LOG
“Niveau intralogistique, la crise sanitaire constitue un accélérateur de la digitalisation de la supply chain et de l’automatisation de ses processus.”
— Pierre Marol, président d'Alstef Group
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine