Accueil / Dossiers / Immobilier / Immobilier logistique : l'essor du multimodal

Immobilier

Immobilier logistique : l'essor du multimodal

11.12.2019 • 08h45
|
par Charlotte COUSIN
D_1

APRC

Qu’il mise sur le fluvial, les petits véhicules électriques, l’aérien ou encore les drones, l’entrepôt de demain se combine avec le multimodal. Exemple avec deux projets d’envergure : le site e-Valley développé sur l’ancienne base aérienne de Cambrai (69) et celui d’APRC localisé sur l’aéroport d’Albert près d’Amiens (80).

Face au développement du e-commerce et la fameuse promesse de livraison en 24 ou 48 h, Karim Abdellaoui, dirigeant d’APRC juge que le fret aérien va exploser : « N’importe quel opérateur qui se lancera aura besoin de faire du réassort très vite dans ses entrepôts pour tenir ses engagements en matière de livraison : pour ce faire, le seul moyen est de créer des zones de fret aérien ». En conséquence, APRC s’est positionné en France sur l’aéroport d’Albert à proximité d’Amiens, signant pour 70 hectares sur ce site, et a annoncé la constitution de 180 000 m² d’installations logistiques : « Nous discutons avec les plus importants opérateurs de fret aérien, y compris e-commerçants, pour créer une zone pour Paris et le Nord de l’Europe ». Connecté à des axes routiers majeurs (A2, A16, A29) « lui ouvrant les voies de l’Europe, des grands ports maritimes du Nord et du futur Canal Seine Nord Europe », comme le stipule l’entreprise, le projet devrait se développer sur trois pôles.

 

Près des pistes, sur plus de 19 ha, un hub de messagerie aéroportuaire sera dédié aux opérations de fret et à la logistique e-commerce nationale et internationale, tandis qu’une zone d’un peu plus de 30 ha jouxtant l’aéroport accueillera des entrepôts logistiques pour les activités d’assemblage, de conditionnement, d’étiquetage et de répartition des marchandises pour les livraisons, et qu’un dernier espace de près de 20 ha, le Hub Truck Etape, offrira aux professionnels du transport routier un espace de services ainsi qu’un institut de formation aux métiers de la logistique aéroportuaire et terrestre. Sur ce projet, APRC prévoit un dépôt de permis de construire au premier trimestre 2020 et un démarrage des travaux début 2021 pour une livraison fin 2021.

 

e-Valley vise le quadrimodal

Développé sur l’ancienne base aérienne de l’armée de l’air de Cambrai (69), le projet d’envergure e-Valley, développé par la foncière BT Immo Group, prévoit d’accueillir à terme 750 000 m² d’entrepôts sur 320 hectares. Avec des activités principalement basées sur l’e-commerce, le nouveau pôle logistique voit dans la livraison par l’air un axe de développement innovant, soutenu dans cette démarche par la région Hauts-de-France qui a signé avec Airbus, le 17 juin 2019, un accord cadre d’association visant à évaluer le potentiel économique de la délivrance par drone à l’échelle régionale.

 

Le premier vol a eu lieu le 7 novembre et les essais se poursuivront à l’avenir en apportant des améliorations successives à ce nouveau moyen de transport : temps de batteries plus longues, charges plus lourdes… « Nous visons 2024 pour parvenir à un produit adapté au marché », explique David Taieb, le PDG de BT Immo qui inscrit ainsi le centre e-logistique dans un cadre quadrimodal, associant le routier classique au drone, auprès duquel il espère voir se développer le fluvial avec le canal Seine Nord Europe, pour enfin lui adjoindre la partie ferroviaire. « Nous aurons même de l'avance sur l’ensemble des exigences du marché ». Une vision à long terme qui s’inscrit dans un projet de longue haleine pour e-Valley. Après un permis déposé pour 550 000 m² de terrain (avec une possibilité d’extension de 250 000 m² sur une autre piste), les dépollutions du terrain et le désamiantage de la piste effectuée, la pose de la première pierre le 7 novembre 2019 a sonné le départ de ce projet d’exception qui devrait débuter par la construction de 250 000 premiers mètres carrés, « d’ici début 2021 ».

 

La lancement d'e-Valley en images :

 

À lire également :

> L'immobilier logistique sous toutes ses formes

> Friches, étages, automatisation : zoom sur des plateformes innovantes

> L'entrepôt XXL, fidèle au poste

BUZZ LOG
“À l'avenir, il sera impossible de séparer la production et la logistique.”
— Kevin Möser, directeur du service de gestion de la chaîne d'approvisionnement de Vacom
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine